Athéicité, une émancipation d’État.

Partagez !
 

 

image athée fb14

L’Athéicité est une avancée politique remettant en cause et remplaçant la Laicité, proposant une émancipation de l’État vis-à-vis des religions.

 

L’Athéicité agit directement sur les renes du pouvoir, n’acceptant plus le moindre lobby religieux dans les rouages de l’État. Elle agit aussi directement sur l’enseignement scolaire, le voulant exclusivement public mais pas unique, puisque donnant les outils de connaissances, mais aussi de recherche et de curiosité a chacun afin qu’il ait le plus grand champs de vision possible d’éducation.

L’Athéicité demande bien sur de réformer en profondeur une grande partie des institutions d’État, travail entrant dans tous les cas dans le cadre de réformes générales voulues pour une société équitable.

 

1.  L’Athéicité a pour mission premiere de rendre l’État responsable, c’est-a-dire ne plus admettre l’évolution de la société sur des théories dogmatiques basées sur des réponses anciennes a l’ignorance.

2.  L’Athéicité s’appuit sur la raison et les connaissances scientifiquement prouvées, pouvant accepter les théories a partir du moment ou elles sont rationnelles, cohérentes ou utiles a des recherches ultérieures.

3.  L’Athéicité n’admet plus les enseignements religieux dans le cadre de la scolarité. Tout comme il y a des lieux pour prier, il y a des lieux pour enseigner les religions.

4.  L’Athéicité donne des outils éducatifs, mais aussi de libertés individuelles et collectives, permettant a chacun via la curiosité et le savoir de trouver des réponses palpables aux grandes énigmes de notre monde.

5.  L’Athéicité laisse a chacun le soin ou non de recevoir un enseignement religieux ou de le prescrire a ses enfants.

 

Pourquoi mettre en place une Athéicité.

L’Athéicité vient en remplacement de la laicité pour plusieurs raisons, la premiere étant que la Laicité était prévue pour une séparation entre l’église et l’État, mais pas entre les religions et l’état, or depuis quelques années, avec l’émergence de l’islam en France, la laicité montre ces limites, devant faire face a de nouveaux défis sociaux, au nom d’un “respect des religions”. Ainsi la laicité a tendance a etre plus ouverte, devant faire des compromis, tenter la coexistence, au point ou l’État lâche du leste aux religions, rendant la laicité de plus en plus obsolète, inutile, les religions, aujourd’hui, faisant ce qu’elles veulent ou presque. La révision des lois Falloux en donne l’exemple, rendant la laicité “flexible, souple aux cultures religieuses et a leurs intérets” l’État ici montrant encore les limites de la Laïcité. Les lois laiques, et c’est la le plus grand reproche que l’on peut faire a la laicité, entre dans les mœurs des religions, ce qui est tout simplement inadmissible. C’est en cela qu’il est indispensable de remplacer la Laicité par une avancée politique plus adaptée au monde d’aujourd’hui, capable d’une vraie séparation, sans compromis, entre les religions et l’État.

 

 

L’Athéicité, une philosophie d’État Athée.

L’Athéicité, au-delà de son rôle de séparation entre les religions et l’État, se veut être une notion humble, car soutenant une philosophie du savoir et des connaissances avouant ne pas avoir de réponse a tout. Elle ouvre dans ce meme sens a la curiosité et a la recherche culturelle et au discernement de nos environnements quels qu’ils soient. L’éducation en est la clé principale, devant donc s’ouvrir a la totalité des citoyens, leurs donnant tous les moyens possibles a leur épanouissement personnel et collectif, le but principal étant de donner a chacun les moyens d’agir et participer tant qu’il le peut et le veut a la marche de l’avenir de nos sociétés.

 

C’est ici une autonomie intellectuellement, un gage d’avenir laissant les génies se développer, leurs donnant le carburant intellectuel et manuel nécessaire a l’épanouissement d’une société plus libre et ouverte, émancipée de croyances mythiques. Un tel État est impossible a réaliser s’il n’est pas indépendant de toute forme religieuse, l’Athéicité intégrant les religions dans et pour ce qu’elles sont, c’est-a-dire des curiosités culturelles ayant elles des réponses anciennes a l’ignorance.

 

 

Afin d’éviter les idées préconçues.

Ce que n’est pas l’Athéicité :

.   L’Athéicité ne va pas faire d’inquisition contre les religions.

.   L’Athéicité, n’empêche  personne de croire en ce qu’il veut.

.   L’Athéicité n’empêche pas les citoyens croyants de se présenter a toute forme de postes politiques.

.   l’Athéicité ne va pas débaptiser des villes portant les mots “saint ou sainte”.

.   L’Athéicité ne va pas arrêter les fêtes religieuses.

.   L’Athéicité ne va pas faire pression sur les médias, les laissant entierement libres de leurs choix.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.