SE REMETTRE EN CAUSE, REMETTRE EN CAUSE, ET DEFENDRE LA CAUSE.

Partagez !

image athée fb15

SE METTRE EN CAUSE.

Ce titre définit bien les trois défis qui attendent les athées pour les années à venir, à commencer par « se remettre en cause », c’est-à-dire se demander à quoi est-ce que l’on sert dans cette société.

La question peut se poser autrement, en se demandant en quoi est-ce que nous sommes utiles, sachant que nous ne le sommes qu’à partir du moment où l’on se rend utile, où l’on a une aura auprès de tous, où l’on parle de nous dans les médias, en défendant une position, une définition, des actes, en bref en œuvrant à une position claire et omniprésente de nos volontés. Or rien de tout cela n’existe, nous ne sommes pas médiatisés, nous n’avons pas d’aura particulière, aucun acte marquant le fait que nous soyons athées, et que nous donnions de nos personnes en tant qu’athées, étant en bref simplement inutiles.

 

REMETTRE EN CAUSE

Nous avons pourtant nombre de raisons de « remettre en cause » ce qui est, j’en avais fait une liste non exhaustive il y a quelques temps, ne pouvant accepter que ce monde tourne ainsi, ne pouvant rester à nous regarder le nombril en ironisant entre bons copains sur les religions, devant obligatoirement comprendre qu’au-delà de nos nombrils il y a des choses qui se passent sous nos yeux, de ces choses que nous devrions automatiquement remettre en cause, donnant de la voix, manifestant nos désaccords comme le font les Femens ou comme les membres de Greenpeace, ainsi que nombre de quidam totalement inconnus faisant preuve d’un courage et d’une conviction que les athées en France n’ont pas.

 

DÉFENDRE LA CAUSE

Rien pourtant ne serait plus simple que de former un noyau dur d’athées portant les premiers coups, montrant ce courage et ces convictions qu’il nous manque tant, ouvrant des voix nouvelles, proposant des projets nouveaux, à débattre, à construire, remettant en cause en se mettant dans la position d’être utiles aux autres, et pas forcément que dans l’opposition, mais aussi dans la solidarité. Défendre la cause c’est aussi et surtout vouloir défendre une vision différente du monde, des actions que nous voulons différentes et que nous devrions savoir autant que les autres défendre.

 

UNE AUTRE IDÉE DE L’ATHÉISME

Athée la communauté a rajouté une phrase à son logo, une phrase simple dont les mots donnent toute la philosophie athée militante qui est la nôtre, celle d’une autre idée de l’athéisme, devant se remettre en cause, remettre en cause et défendre la cause, et ne plus être athées et inutiles.

 

Gilles Ragnaud

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.