France : une nouvelle instance religieuse commandée par l’Etat !

Partagez !

 image athée fb24

 

Après la création du CFCM, (Conseil Français du Culte Musulman) créé en 2003 par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, le gouvernement « insatisfait » lance une nouvelle instance pour le dialogue avec l’«Islam de France».

 

Quatre chantiers prioritaires.

 

–        Le premier chantier mise sur la sécurité des lieux de cultes, la lutte contre les actes antimusulmans et l’image de l’islam. Ainsi les images, l’ironie, le simple manque de respect contre l’islam, son culte pourra bientôt être puni par la justice Française.

 

–        Le second chantier va aborder la construction et la gestion des lieux de cultes. 2 500 mosquées et salles de prières existent France, dont 1 000 ont été édifiées en quinze ans , mais la communauté musulmane forte de cinq millions de personnes, estime qu’il en faudrait le double, soit 5 000 unités.

 

–        Le troisième atelier du jour concerne «La formation et le statut des aumôniers et des cadres religieux». L’enjeu est de former à la laïcité deux mille imams travaillant en France mais dont très peu parlent français.

 

–        Le dernier atelier concerne les «pratiques rituelles» avec des sujets comme la viande hallal, la fête de l’Aïd, les carrés musulmans dans les cimetières, et le pèlerinage à la Mecque.

 

NOUS N’ACCEPTONS PAS !

 

Vous imaginez bien que nous athées ne pouvons pas accepter ces chantiers, ni même d’ailleurs que soit ENCORE fondée par l’Etat une nouvelle instance religieuse en France. Nous n’acceptons pas d’être muselés et jugés au nom de la laïcité, n’acceptant pas non plus que soient construits de nouveaux temples religieux en France. Nous n’acceptons pas que la laïcité finance et forme les imams et autres aumôniers musulmans, n’acceptons pas que cette même laïcité serve au soutien et au financement de pratiques religieuses, LE TOUT PAYE AVEC L’ARGENT DU CONTRIBUABLE.

 

Ce que cherche l’islam et le gouvernement Français au nom de la laïcité, est d’offrir aux musulmans le même statut, dit «laïc» que l’église catholique, c’est-à-dire que soit pris en charge par l’Etat, donc par l’argent des citoyens Français, la totalité des frais de construction et d’entretien des édifices religieux musulmans, mais aussi les formations des imams et autres fonctions liées à cette religion, sans oublier la rémunération des enseignants, leurs retraites, etc…. tout cela concerne bien sûr des enseignements privés, le tout pris en charge par les instances laïques de France, c’est à dire l’argent public.

 

Nous dénonçons déjà depuis pas mal de temps le rôle que l’Etat fait jouer à la Laïcité en France vis-à-vis de la religion catholique, la finançant à hauteur de plusieurs dizaine de millions d’euros chaque année, ne l’acceptant pas, ne pouvant donc non plus accepter une même opération dite « laïque » en faveur d’un autre culte en France, quel qu’il soit !

 

AINSI EN FRANCE QUE L’ON SOIT CROYANT OU ATHÉE, PRO LAÏC OU NON, NOUS PARTICIPONS COMME LES AUTRES AU FINANCEMENT DES CULTES. Là où elle était justement censée contribuer à une séparation entre l’Etat et les religions, la laïcité a été déviée de son rôle primaire par des lois et des décrets malhonnêtes, la transformant avec le temps en véritable travesti de la république, devenant aujourd’hui plus qu’une tirelire à financer les religions en France.

 

Agir pour la communauté Athée.

 

Athée la communauté va donc ici encore agir par l’envoi de plusieurs courriers à la fois au premier ministre et aux ministres concernés par cette nouvelle instance. Nous allons aussi écrire nos avis aux divers journaux nationaux, leurs donnant nos avis, nos solutions et les évolutions que nous espérons pour la France laïque. Nous allons mettre à disposition ces courriers, ici, sur notre groupe ainsi que sur le site de Société Équitable. Ils seront téléchargeables et vous pourrez vous aussi les signer et les faire parvenir à votre député de secteur, mais aussi à votre maire, vos conseillers généraux et régionaux, le partageant tant que possible.

 

Et les athées dans tout ça ?

A quand une instance nationale Athée, en coordination avec l’Etat et ses gouvernements ? Si depuis le début de l’année nous n’arrêtons pas d’APPELER A FEDERER les athées de France, ce n’est pas pour rien, une telle fédération voyant aujourd’hui encore son utilité, une instance nationale pilotée par l’Etat et financée elle aussi par les lois laïques étant l’idéal. Unissons-nous, ça devient plus qu’urgent !

 

Gilles Ragnaud

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.