SANS DIEU NI HAINE !

Partagez !

image athée fb39

Suite aux attentats qui ont ensanglanté Paris, c’est aujourd’hui en tant que chef de parti politique Français que j’adresse cette note aux Athées.

Comme beaucoup ici le savent déjà, j’ai créé et dirige depuis plusieurs années les MDE, « Mouvements De l’Évolution », le seul groupe politique ouvertement ATHÉE. L’un des buts de ces mouvements est de donner les moyens aux athées de France d’intervenir et d’imposer leur point de vue dans les sphères du pouvoir.
Porter nos exigences est en effet indispensable pour l’avenir de la France, les athées devant savoir être présents dans tous les sujets nationaux et internationaux, qu’ils soient politiques, sociaux ou économiques, devant aussi savoir défendre les libertés individuelles et collectives face aux obscurantismes primaires des religions. Nous avons aussi pour actions, celles d’apporter un regard équitable à notre monde, en créant et apportant des solutions différentes, gardant toujours en tête l’idée de laïcité, lui redonnant sa place, celle qu’elle avait à sa genèse.

Mais ceci reste un défi difficile, une action qui aura besoin de chacun d’entre nous, avec force et courage, mais aussi dévouement et militantisme, un volontarisme indispensable pour faire grandir toutes les grandes idées de ce monde.

Ce défi est difficile, pour trois raisons de bases :

1/ En tant qu’athées nous ne sommes pas structurés, donc sans réel poids, n’étant pas un lobby, donc incapables de faire pression, au contraire des religions, qui elles ont structures et influences. Il nous est donc indispensable de créer une grande fédération nationale, capable de prouver d’une réelle force auprès des médias et des citoyens de France, regroupant ce que nous appelons « la Génération Athée, sans dieu ni haine, » rééquilibrant la balance républicaine face aux religions.

2/ Ce sera difficile car L’ÉTAT FRANÇAIS A PEUR DES RELIGIONS, de leurs réactions et de leur extrémisme, et cela quel que soit la religion, cette peur incitant les gouvernements à nous ignorer tant que possible, évitant ainsi de rajouter un partenaire, disons-le gênant, aux discussions futures. Et pourtant, donner la parole aux représentants de plus de 60% de la population, serait de la part de l’État un exemple démocratique extraordinaire, et surtout un appui politique sans précédent.

3/ Ce sera difficile pour une autre raison encore plus stupide, celle que l’athéisme ne peut entrer dans l’idée de laïcité. En effet, la laïcité s’adresse exclusivement aux relations entre l’État et les religions et en aucun cas aux athées, nous ne sommes donc absolument pas concernés par la loi de 1905, et encore moins depuis les multiples remaniements de cette loi, à commencer par les lois Guermeur Debré. Pour cette raison, il devient nécessaire que les athées se fédèrent et apportent un plus à la laïcité, dans l’esprit de cette laïcité, en n’en devenant partenaires critiques et constructifs.

Ces trois difficultés n’en seront plus le jour où nous serons fédérés, et cela devient urgent, les attentats d’origine religieuse donnant chaque fois, au nom de la laïcité et par volontés politiques, toujours plus de pouvoirs aux religions, ces dernières ayant de plus en plus d’influence sur l’État, y prenant leurs aises, intervenant dans tous les sujets de société au détriment des libertés individuelles et collectives.

Ne vous y trompez pas, je ne veux pas ici faire un plaidoyer pour les mouvements que je dirige, d’autant que leur but n’est pas de devenir calife à la place du calife, étant juste d’apporter des idées nouvelles à notre société, et démontrer que l’on peut articuler les affaires de la France, avec une bienveillance et une compassion nouvelle, qui n’a ici rien de religieux, étant juste humain.

Gilles Ragnaud.  

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.