Ego autem ducam ad te ? * (en latin dans le texte)

Partagez !

ga.00007

C’est vrai que c’est étonnant comme déclaration, dans le sens où il y a à peu près un an, François, le Pape, après les scandales à Rome et au Vatican, avait présenté ses excuses.
Je voudrais, au nom de l’Église, vous demander pardon pour les scandales qui ces derniers temps se sont produits aussi bien à Rome qu’au Vatican”.

Rappelons-nous aussi, qu’en avril 2015 le Vatican avait annoncé qu’il allait mettre en place des procédures juridiques établissant les responsabilités des évêques et des supérieurs coupables d’avoir couvert ou omis de sanctionner des religieux, notamment des prêtres, ayant commis des actes de pédophilie. Puis en Juin 2015 le Vatican crée un tribunal pour dit-il, juger les Évêques qui couvrent des abus sexuels. Nous avions à l’époque manifesté notre désaccord, voir « article du 13 juin 2015 », car pour Génération Athée même s’il s’agit de religieux, les crimes sont avant tout civils, tout comme leurs victimes, devant donc être poursuivis et jugés dans des tribunaux civils.

Pour nous non seulement il devrait y avoir un tribunal civil spécial pour juger les affaires pédocriminelles religieuses, mais en plus, une plainte internationale devrait être portée contre le Vatican, pour dénoncer ce nouveau dérapage couvrant en son sein ces crimes, les dissimulant par la même occasion à la communauté internationale.

Si les athées de France et d’ailleurs étaient suffisamment puissants, ils pourraient eux-mêmes porter cette plainte, permettant à chaque enfant agressé, abusé dans leur jeunesse, de mettre ses personnes religieuses, leur État et leur hiérarchie devant leurs responsabilités d’humain. D’où l’importance d’être rassemblés.

Gilles Ragnaud
*Quand j’avance, tu recules.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.