B. Caseneuve – islam : l’instance de dialogue est démunie face à la radicalisation. Génération Athée propose son partenariat.

Partagez !

mars 025

Ce n’est pour nous Génération Athée, qu’un résultat supplémentaire d’échec, prouvant que les investissements engagés depuis des années par les gouvernements Français successifs, ne sont pas une solution face à l’intégrisme. Malgré une rémunération continue des religions avec l’argent public, pour qu’elles se convertissent à la laïcité, après les multiples ouvertures et offres faites par l’État Français se voulant ouvertes et sociales, nous en sommes là, c’est-à-dire au point zéro, l’État étant dans l’incapacité de trouver des solutions viables.

Génération Athée a fait dans le cadre de la laïcité, une première offre pour aider à sortir de la radicalisation, et mieux pour ne pas y rentrer, proposant un complément dans l’éducation scolaire, la vie pénitentiaire et autres lieux où nous serions utiles, intervenant avec des mots qui forcément sont différents.

Génération Athée : Proposition de partenariat.

Être partenaire de l’État Français face aux extrémismes religieux, aux radicalisations, fait totalement partie de nos engagements, apportant des options différentes de celles des religions à notre jeunesse, via des choix aujourd’hui indispensables à l’évolution de notre nation. Les athées que nous sommes ont donc nécessairement un rôle à tenir, ayant à la fois les outils éducatifs pour intervenir, mais aussi une vision du sens de la vie différente, sachant articuler les mots sans tabou ni peur.

Génération Athée va se charger dès la semaine prochaine, de proposer cette offre de partenariat au ministre de l’intérieur, une note dans ce sens sera publiée dans notre site web. Donc à suivre.

Retrouvez ici un précédent article sur le même sujet :  EXTREMISME : ET SI L’ATHÉISME ÉTAIT LA SOLUTION ?

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.