Radicalisation religieuse et violence : quel est l’apport des sciences sociales

Partagez !

Avril 002

… et pas un mot sur l’apport que pourrait avoir l’athéisme laïc !!! 

Le 3 mars 2016, Alain Fuchs, président du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de l’Alliance ATHENA (regroupement des acteurs de la recherche en sciences humaines et sociales) a remis au gouvernement un rapport consacré à la recherche en sciences sociales sur la radicalisation religieuse et le terrorisme contemporain. Le rapport avait été commandé après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Lire la suite sur vie-publique.fr

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.