Un dépôt de statuts et création confédérale pas si simple… Génération Athée se butte au contexte religieux. On vous explique pourquoi.

Partagez !

septembre-021

Plusieurs messages de la part de sympathisants de Génération Athée, nous posent des questions, s’étonnant avec raison du temps que prend la création de la confédération. Voici les explications.

Comme vous le savez déjà les statuts sont écrits, prêts à être déposés et publiés depuis plusieurs mois, tout comme le bureau constitutif… mais il y a un MAIS… Celui du contexte religieux extrême actuel, le dépôt de notre confédération posant un problème grave de SÉCURITÉ.

En effet la préfecture, au vu de ces risques liés aux débordements religieux, craint avec raison que des groupes extrémistes s’en prennent directement à nos membres et à leurs biens. N’oublions pas en effet que pour ses groupes, nous sommes des impies, professant un sacrilège, ne pas croire en un dieu étant un blasphème puni de mort… ET OUI NOUS EN SOMMES RENDUS A ÇA !

Nous sommes donc dans l’obligation d’attendre l’attribution d’une « adresse publique » qui ne sera mettre en danger nos membres fondateurs, une maison des associations devant nous accepter en toute légitimité, et permettre enfin l’attribution d’une adresse postale et donc le dépôt de nos statuts constitutifs. Saluons au passage le travail de Fabrice Bonnefoy, président, ou plutôt futur président de la Confédération Génération Athée, ainsi que de son équipe, multipliant les démarches pour qu’enfin nous athées soyons publiquement représentés partout en France.

La création d’une association, démarche pourtant simple, reste donc pour nous athées une prospection difficile, qui démontre combien il est nécessaire de travailler et de s’unir pour nos libertés individuelles et collectives face aux extrémismes religieux. Ces difficultés prouvent aussi combien la création d’une confédération, « espace public national laïc et uni pour un vivre ensemble équitable », est indispensable aux prises de conscience de nos concitoyens et des médias, tant qu’aux responsabilités qui sont les nôtres dans notre espace public et citoyen.

Sans dieu ni haine, et avançant coûte que coûte !

GR

Articles recommandés

6 commentaire

  1. Bjr, je ne comprend pas pourquoi athéisme s’opposerait dans une société laïque aux religions ? . En vous lisant j’ai l’impression que les gens athées seraient, par nature n’est-ce pas ?, contre les croyants. La laïcité au regard de l’Histoire depuis 1905, n’est-elle le garant de la liberté des cultes et des athées ?

  2. Désolé mais nous ne comprenons pas votre message, il n’a aucun rapport avec le sujet.

  3. Merci pour cette réponse, effectivement il vaut mieux prendre les devants et son temps, plutôt que de provoquer des problèmes. Bravo à vous.
    PS : Je me demande si cet Yvon est sain de corps et d’esprit, ça fait peur.

  4. Parce que voyez ce que les religions font (et ont toujours fait) aux athées ! Même aujourd’hui dans cette France laïque, voyez où on en est….

  5. Rappelez vous Charlie Hebdo, et vous voudriez leur fournir des listes de noms que la police serait incapable de protéger ? soyez patients. (autant que je suis impatient moi aussi d’en finir avec l’obscurantisme de tous poils)

  6. “En effet la préfecture, aux vues de ces risques liés aux débordements religieux, craint avec raison que des groupes extrémistes s’en prennent directement à nos membres et à leurs biens.”

    Peut-être proposer à envoyé spécial de faire un reportage sur les ni dieu, ni haine . ça équilibrerait un peu la balance des débats sur les convictions existentielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.