QUAND UN ATHÉE REGARDE VERS LE FUTUR…

Partagez !

octobre-032

Quand un athée regarde vers le futur c’est dans les yeux des enfants qu’il regarde, et s’il agit ainsi c’est parce qu’il sait que quoique l’on espère, c’est exclusivement dans les mains de nos générations futures qu’on le trouvera, car c’est là et nul par ailleurs que se dessine et se dessinera l’avenir de l’humanité. Et il en est ainsi depuis la nuit des temps, les choses se faisant juste parce qu’il y a la volonté qu’elles se fassent, cette volonté n’étant due qu’à nos capacités à savoir imaginer et réaliser, sans aucune magie, rien jamais ne se faisant par enchantement. C‘est ainsi que nos civilisations et tout ce que l’on en connait sont nés, juste par la volonté, le désir de réaliser telle ou telle autre chose, monuments, routes, échanges, cultures et enseignements en étant que quelques menus exemples. C‘est aussi ainsi que nos civilisations ont muté, évoluant selon les besoins ou tout autres événements naturels ou non, l’avenir de chacune de ces civilisations n’ayant dépendu que de nous, de nos volontés exclusives à les faire vivre survivre ou non.

Tout ceci n’est rien d’autre que l’histoire de l’humanité, sans fioriture ni ornement imaginaire, le seul « prodige » étant celui de la vie, du hasard que l’évolution nous en a donné, nous offrant les moyens de toujours vouloir comprendre et avancer, créer et grandir, imaginant toujours plus loin.

Sachant tout cela on comprend d’où vient « l’étincelle », la voyant palpable, concrète, étant là devant nous depuis la nuit des temps n’étant autre que la vie, celle qu’une évolution sans fin allant de générations en générations, chacune continuant le travail de celle d’avant, la transmettant à celle d’après, l’ensemble que nous formons depuis cette nuit des temps et pour les milliards d’années à venir, représentant une certitude, un espoir extraordinaire plus fort que toutes les fois inventées dans le monde, celui de notre futur, celui que l’on voit dans les yeux des enfants.

Alors je ne sais pas pour vous, mais pour moi c’est sûr, je n’ai “foi” qu’en l’humanité et en nos générations futures.

Gilles Ragnaud

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.