Compte rendu du rendez-vous entre l’Observatoire de la laïcité et Génération Athée.

Partagez !

Une rencontre très enrichissante.

Ce fut un plaisir pour moi de rencontrer le rapporteur Général, M. Nicolas Cadène, dans son bureau de l’Observatoire de la laïcité. De mon côté, j’ai tenté de cacher mon extrême fatigue, la maladie et ses conséquences gagnant mois après mois toujours plus de terrain, me déplacer devenant très difficile. 

Je suis arrivé avec des questions, et j’en suis reparti avec encore plus de convictions.

Nicolas Cadène a semblé avoir beaucoup d’intérêt pour notre démarche de rencontre, me confirmant qu’à part des structures dites libres penseuses, mais aussi maçonniques, Génération Athée était la première association pleinement athée à faire cette demande. Notre rencontre était une volonté je pense partagée, Génération Athée apportant des vues différentes de l’athéisme, le voulant populaire, accessible à tous, progressiste et surtout engagé.

J’ai brièvement présenté notre association et ses revendications, comme par exemple  notre soutien à l’idée que l’athéisme est une conviction comme les autres, celle entre autres de ne pas croire en un quelconque dieu. J’ai aussi soufflé l’idée, à ce que le mot « culte » soit automatiquement remplacé par le mot conviction dans la loi de 1905, mais aussi partout où il est possible de l’évoquer. J’ai bien entendu soutenu notre position pleinement laïque, un athéisme pour le vivre ensemble, soulevant aussi le problème de plus en plus récurrent de formes d’extrémismes athées.

Enfin, j’ai tenté de faire comprendre le sentiment général des athées de France, celui d’être les oubliés de la république et de la laïcité, malgré que nous représentions plus de la moitié des citoyens, ce sentiment étant renforcé par celui d’une omniprésence des religions dans nos médias, ainsi que dans les débats politiques et publics. Nicolas Cadène a bien compris cette perception des athées, soulevant avec raison que la cause principale était tout simplement qu’il n’existe pas actuellement de « structure » athée capable d’être représentative de nos démarches, n’ayant donc pas d’impact en termes de communication, qu’elles soient politiques, économiques, publiques ou même laïques.

Toutefois M. Cadène ne voit apparemment pas d’inconvénient, bien au contraire, à ce que des athées soient considérés comme les autres convictions, en tant que structure, bien évidemment, non religieuse. Mais pour cela, et il l’a bien fait comprendre, c’est à nous athées de savoir structurer notre représentativité au niveau national, créant un courant athée représentant une forme d’athéisme en France. De même, il a appuyé là encore avec raison, sur le fait que la loi sur la laïcité, ne permet pas de financement des convictions, ne pouvant donc compter que sur nous-mêmes. J’ai tout de même relevé que l’État était à l’origine de plusieurs dispositions vis à vis des cultes, pensant entre autres à des institutions religieuses, tel que le Conseil français du culte musulman, mais aussi aux financements toujours dans le cadre de la laïcité de l’enseignement privé.

Voilà donc l’idée générale de la rencontre avec Nicolas Cadène, rendez-vous pour moi très enrichissant, me confortant dans l’idée de l’intérêt que nous avons, nous athées de France, à savoir créer une grande union nationale, le but de Génération Athée ayant toujours été celui-ci.

Ma conclusion :

Suivre les conseils de M. Cadène sur la création d’une structure représentative d’un ou de plusieurs courants athées, me semble incontournable, ayant plusieurs intérêts à la création d’une telle association :  D’une, elle nous permettrait d’avoir enfin une représentativité populaire au niveau national, capable de peser dans les débats publics et politiques. De deux, elle nous permettrait d’éveiller l’intérêt des médias, et d’être communiqués au même titre que les religions actuellement. Enfin elle permettrait un équilibre démocratique et républicain nouveau, un rééquilibrage laïc entre croyants et athées.

Génération Athée va bien évidemment s’engager dans ce sens, en respect avec la loi de 1905, appelant d’autres courants athées à en faire de même, espérant, si possible, des actions communes avec les principales structures représentatives des athées en France.

J’appelle donc de mes vœux pour que cette rencontre avec l’Observatoire de la laïcité, soit un premier pas pour l’intérêt commun des athées de France, tous courants non intégristes confondus, le voulant bien sûr pour nous Génération Athée, sans dieu ni haine.

Gilles Ragnaud

Articles recommandés

8 commentaire

  1. Bref et clair, bravo M. Ragnaud, je partage vos conclusions.

    1. Un mouvement comme “Convictions Athées ” par exemple ?

      1. Connais pas le mouvement “Convictions Athées”. c’est une association ?

  2. 1- qu’appelez-vous “athées intégristes” ?
    2- Il eût peut-être été souhaitable de faire les choses dans l’ordre inverse, communiquer avec les mouvements athées au préalable et parler d’une seule voix auprès des institutions.

    1. Sont désignés d’une manière générale comme athées intégristes, les athées ayant basculé vers le coté obscure de la force. Lol, désolé, c’est une blague.
      Non ça désigne plus simplement des athées confondant ou amalgamant les religions et les origines ethniques des croyants, des groupes souvent proches des partis xénophobes.

      Les choses ont été faites dans l’ordre inverse, ce qui a justement permis de comprendre des courants différents. C’est pour cette raison que Gilles Ragnaud appelle tous les courants non intégristes, à s’engager eux aussi dans la création de structures permettant une représentativité populaire au niveau national.

  3. Nous n’avons nul besoin de Mr ragnaud, qui semble représentatif surtout de lui même vu les effectifs très réduits de génération athées , pour nous structurer ni d’un appel quelconque. C’est déjà en route, des associations se sont récemment constituées qui se développeront dans les règles elles, à savoir s’organiser et se fédérer avant d’aller coqueter dans les allées d’un pouvoir à la laïcité version bigot.

    1. C’est très bien si d’autres associations athées se montent, c’est l’une des volontés de Génération Athée, Mr Ragnaud, que vous semblez si bien connaître, ayant dernièrement appelé à ce que d’autre courant athée se construise, cela va donc dans le bon sens. Concernant nos effectifs, le constat et simple, vous n’avez hélas pour vous, pas passer l’age de jouer à celui qui à la plus grosse. Bonne journée.

    2. Monsieur Dufret, vos propos sont bêtes et méchants. Heureusement qu’il y a des Mr Ragnaud pour faire avancer les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.