L’EUROPE CONSERVATRICE ET EXTRÉMISTE

Partagez !

 

Entre religions et chemises grises, l'Europe conservatrice et extrémiste.

Alors oui, athées nous défendons les libertés individuelles et collectives, mais il y a des libertés que se donnent les religions, que nous ne pourrons jamais soutenir.

Ainsi, au vu des multiples agressions pédocrimnelles et autres viols de nonnes et de novices, nous ne pouvons que dénoncer le fait du célibat, allant à l’encontre de la nature humaine, cette liberté de vivre l’amour, pourtant tant célébrée par les religieux de tous poils, auprès d’une autre personne. Nous ne pouvons non plus soutenir les appels de certains aux mariages d’enfants, souvent de petites filles, la religion dans ces cas relayant simplement le rut de gros porcs, utilisant la doctrine pour assouvir leurs fantasmes de salopards.

Nous ne pouvons non plus soutenir les multiples phobies déclenchées par les croyances religieuses, n’aimant ni les gay, ni les lesbiennes, ni les bisexuels, ni le sexe libre, ou plus simplement la nudité. Et de ces peurs phobiques, ils en ont d’autres, telle la technophobie, ce rejet du progrès scientifique et technologique remettant en cause des théories sans queue ni tête inventées de toutes pièces par l’ignorance de générations passées. Il y a aussi des peurs plus stupides encore, mais bien réelles au sein des croyances, comme par exemple celles liées à la superstition, hexakosioihexekontahexaphobie, peur du nombre 666, paraskevidékatriaphobie ou triskaïdékaphobie peur des vendredis 13 ou du nombre 13, tétraphobie, le chiffre 4 représentant le diable, sans compter sur les chats noirs et les échelles. A tout cela rajoutons des peurs bien plus communautaristes, devant garder leur culture à tout prix, rejetant les autres via diverses formes de racismes primaires, la peur de l’autre, de perdre sa culture, de la copulation entre « la femme » et un étranger, la peur d’être fille mère, celle de ne plus être vierge lors du mariage,  etc…

ENTRE RELIGIONS ET CHEMISES GRISES.

A côté de cela, tous ces gens, dans une hypocrisie délirante, parlent d’amour, de partages, de paix, mais toujours dans un contexte très communautariste, arrêtant leur logique à leur porte, la refermant derrière eux afin de se protéger du reste du monde, de ses pensées différentes, ses avenirs différents, de ses multiples cultures avec ou sans croyances, avec ou sans phobie, mais toujours à l’encontre des autres.

L’extrémisme commence là où les libertés individuelles et ou collectives sont bafouées, et l’Europe, quelle que soit la religion, en use de plus en plus, imposant à la planète nombre d’injustices, ces communautés voulant penser pour les autres, leurs imposer leur doctrine, leur vision du monde, bien loin de l’idée de vivre ensemble, bien loin de l’idée de respect de l’autre, de sa vie, de ses libertés individuelles et collectives. Ainsi, il ne faut pas s’étonner de voir nos sociétés se recroqueviller sur elles-mêmes, les chemises grises cachées sous les bibles et autres livres religieux, formant des communautés plus ou moins grandes, à l’échelle d’une association ou d’un état, censurant un livre, un film, une pièce, une œuvre, l’art, la vie, les libertés humanistes et les natures humaines en général. D’autres vont imposer leur doctrine, de gré ou de force, contrôlant les livres, l’histoire, la scolarité, les esprits, les lois, imposant, sans laisser le choix de libre arbitre.

Les religions reviennent en force en Europe, souvent sous la bannière des chemises grises, bonnets blancs et blancs bonnets de l’extrémisme, s’accordant toutes les libertés au détriment de l’individu et du collectif, leur seul but étant d’influer fortement, d’imposer à tous l’inacceptable, leurs phobies sociales et communautaires, comme étant la norme.

EN FACE, LES ATHÉES ET LES LAÏCARDS.

Nous n’avons plus le choix, nous allons devoir donner de la voix, sortir, manifester, soulever les problèmes, montrer et dénoncer la dangerosité des servitudes de nos personnalités politiques au pouvoir religieux. Nous allons devoir revendiquer, défendre les libertés « crédibles » de notre monde, combattre les phobies, protéger et soutenir une vision universelle de la vie, de l’amour, de la paix, du respect de tous et de tout,  loin des doctrines religieuses et de leurs multiples asservissements. Tenez-vous prêts, car ce jour ne serait tarder, et quel que soit le courant athée, nous aurons besoin de tous.

Gilles Ragnaud

Articles recommandés

2 commentaire

  1. Bonjour, un lien m’ayant conduit vers votre site, je me suis régalé. Merci pour vos analyses et réflexions. Par là, vous trouverez peut-être des éléments utiles. Le premier lien va vers une demande de pétition pour interdire l’endoctrinement religieux des enfants. Le deuxième conduit à une publication récente : Religion, la grande arnaque”. Coups de gueule es bosses de rires à prévoir.
    1 : https://www.mesopinions.com/petition/politique/meilleure-protection-enfance-democratie/17916
    2 : http://www.editions-melibee.com/catalogue/essai/9782376312116-religion-la-grande-arnaque/

    1. Merci Yvon pour ces liens, et désolé d’avoir mis temps de temps à réagir, vacances obligent. Nous partageons le premier sur notre page FB et dans les groupes de la confédération Génération Athée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.