4 réflexions sur « Révisions sur la laïcité, un exemple… »

    1. Non Fred, d’abord ce n’est pas notre athéisme, l’athéisme n’appartenant à personne, ensuite il n’y a rien de culte dans notre travail, bien au contraire, ne faisant ni dans la libre-pensée, ni dans la philosophie.
      Maintenant, plutôt que de lancer un jugement gratuit, merci d’expliquer en quoi vous imaginez “notre” athéisme comme étant un culte ?

  1. Il ne faut pas confondre athéisme et agnosticisme. L’agnostique c’est celui qui ne sait pas, et donc puisqu’il ne connait pas le sujet, il n’est pas expert pour en parler. L’athéisme est un refus de croire en Dieu, donc à moins d’être aveuglé par une idéologie ou tout simplement bête, cela sous-entend qu’un athée ne peut pas être agnostique, il doit forcément avoir eu l’expérience spirituelle lui permettant de découvrir l’existence, la présence, l’action de Dieu dans l’univers… et décider de la rejeter. Or c’est là que l’athéisme est incohérent : si Dieu est Dieu, il est parfait, il ne peut donc pas être mauvais, et au vu de ce qu’il a fait de manière gratuite, il est forcément bon et apporte aux êtres vivants et à toute matière, quelque chose de bénéfique. Ne pas en vouloir et le le rejeter est donc un acte négatif et pas simplement une posture neutre. L’athéisme c’est comme la laïcité, ça n’a rien de neutre. La laïcité, ça ne signifie absolument pas interdire les religions, sinon ça rejoindrait le racisme ou la discrimination où certains fantasment d’interdire les personnes de couleur, de culture, de pratique sexuelle différentes, etc… La laïcité ça signifie vivre ensemble dans le respect mutuel. Idem pour l’évolutionnisme. Croire qu’on descend d’un singe est simpliste puisque scientifique. La science se base sur l’expérience et pose des théories quand elle n’a pas de réponse. Tant qu’elle ne découvre rien de nouveau elle reste sur ses convictions sans dépasser la physique (la métaphysique n’est pourtant pas de la religion mais factuellement elle reconnaît l’existence logique d’un être premier que les traditions religieuses appellent Dieu. La religion de son côté intègre l’évolution dans sa croyance, mais à la différence des scientifiques qui n’arrivent pas à trouver les maillons manquants, elle reconnaît que Dieu donne des petits coups de pouces pour que les éléments puissent passer à des stades supérieurs. Cela rejoint la genèse où la glaise peut tout à fait être un symbole qui évoque la même matière première commune à l’Homme et au singe, mais où Dieu aurait souhaité un nouveau prototype plus évolué sans pour autant détruire le singe par ailleurs. Bref, vous voyez qu’en quelques lignes tout cela est très intéressant et bien plus ‘évolué’ que le réflexe animal de peur qui fait dire ‘non aux arabes, non aux cathos, non au handicapés, non au homos, etc…’

    1. Merci, c’est gentils de nous redonnées les définitions de la laïcités, de l’athéisme et de l’agnosticisme, mais promis nous connaissons tout cela par cœur.
      De même, comme stipulé l’onglet “A propos de Génération Athée“, nous ne rentrons pas dans débats sur les religions ou l’existence ou non d’une “entité supérieure”, la Confédération n’ayant pas les compétences pour cela, étant pas non plus dans nos attributions.
      Passez une bonne journée.
      CGA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.