athéophobie Témoignage : Faire face aux amalgames et à la haine.

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est dingue le nombre de personnes, qui amalgament encore religions et ethnies, comme-ci une religion était automatiquement reliée à un territoire ou à un peuple donné. Alors forcément, quand tu fais un commentaire un peu sévère sur un fait religieux, certains n’hésitent pas à insulter, criant au racisme et à la discrimination.

Ainsi, on peut, comme je le fais, être membre de divers associations contre les discriminations, défendre les femmes, le féminisme, les libertés, les actions solidaires, on peut comme je le fais aussi, écrire des nouvelles et autres articles pour soutenir le droit à l’immigration, dénoncer les prédations et les haines envers l’indigence. On peut encore comme je l’ai aussi fait, créer des associations et une ONG pour promouvoir l’humanisme, donnant moyen à chacun de pouvoir agir directement et influencer ce monde, ou encore imaginer une forme d’athéisme sans haine, militant pour les libertés individuelles et collectives dans le respect de la laïcité… Mais en aucun cas, nous n’avons le droit d’être critique envers une religion, même si cette dernière fait de la discrimination envers les femmes, les enfants, les hommes, les homos, les athées, au point d’en légaliser le meurtre.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-8.png.
©Gilles Ragnaud le blog

Sous l’anonymat, la critique est facile, tout comme de casser, de détruire en quelques mots, d’insulter, de traduire ou d’interpréter, trouvant toujours moyen de se donner raison, la provocation et l’obscurantisme faisant le reste. Ce qui est difficile, vraiment difficile, c’est de construire, de rassembler, de travailler durement avec un but, une ligne directrice, une idée majeure, celle de toujours aller de l’avant, sans jamais penser à soi, ne le faisant que pour ce que l’on aime, ce en quoi l’on croit. Pour moi, ce sont nos générations futures, et ce que nous serons capables dans le temps de leurs donner d’outils pour toujours plus d’humanité et de libertés.

Nous avons beaucoup à faire.

Gilles Ragnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.