rencontre entre la lDIF et Génération Athée.

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rencontre hier à Paris, entre les représentantes de « La Ligue du droit international des femmes », et les porte-paroles de « Génération Athée ».

Résultat de recherche d'images pour "La Ligue du droit international des femmes"

Cette rencontre était attendue depuis longtemps par nos deux associations, travaillant déjà depuis plusieurs semaines sur les mêmes sujets, à savoir, « notre solidarité avec les Iraniennes et les Saoudiennes, à exiger que soient sanctionnés les pays qui bafouent les principes de la Charte Olympique en imposant des restrictions à la pratique sportive féminine (port du hijab, non mixité, limitation de l’accès à quelques disciplines). »

Annie Sugier, présidente de la Ligue du droit international des femmes, et Gilles Ragnaud porte-paroles national de Génération Athée, se sont confortés sur leur attachement à continuer à travailler ensemble, dans ce même sens, et lutter contre l’oppression faite aux femmes partout dans le monde, au nom des religions.

Des échanges profitables et nécessaires.

Chacune à leur niveau, nos deux associations ont en effet des quêtes communes, travaillant dans le respect des libertés individuelles et collectives, à apporter toujours plus de soutien à celles et ceux qui le demandent, les droits des femmes, la reconnaissance et le droit à l’athéisme, étant parmi nos engagements principaux.

Les porte-paroles de Génération Athée, Nadia, Jamy et Gilles, ont profité de cette rencontre, pour, en amont, signer les nouveaux statuts de la « confédération », ainsi que son changement d’adresse, le siège maintenant se trouvant à Paris.

Nous remercions la LDIF et ses représentantes, pour leur accueil chaleureux.

GR

Une réflexion sur « rencontre entre la lDIF et Génération Athée. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.