Pr Raoult, le sauveur que certains espèrent ?

Partagez !
  • 40
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    41
    Partages

La crise du covid 19 à permis de distinguer deux doctrines, celle du Pr Raoult et celle des ”autres” sur l’utilisation de Hydroxychloroquine azithromycine. On aurait comme l’impression que Paris et Marseille s’affrontent. Chacun de nous connait, dans son entourage, des personnes qui CROIENT le professeur Raoult et d’autres qui ne le CROIENT pas.

Comment faire confiance à la science quand d’imminents chercheurs ne parviennent pas à se mettre d’accord face à l’incertitude générale ? On trouvera une partie des réponses dans le caractère inédit de cette crise et l’urgence qu’elle nous fait vivre. Il est possible que ceux qui manquent de repères ou ceux inquiets de l’avenir seront tentés ou auront tendance à rechercher un Sauveur.

Le Pr Raoult est exposé, critiqué, adoré… On lui associe de nombreux termes. Charlatan, génie, reconnu, marginal… C’est cette incertitude (due au traitement de l’information, aux incohérences de notre gouvernement, … ) qui pousse certains à croire, à fermer le champ de réflexion et à rechercher la personne providentielle qui nous sauvera de cette crise. En ces temps de confinement, le langage guerrier est bien souvent utilisé et le besoin de super-hero se fait ressentir.

Revenons-en simplement au fait scientifique. Basons nous sur les chiffres, les essais, participons aux débats scientifiques pour ceux d’entre nous qui ont la connaissance médicale … Pratiquons les gestes barrières. Faisons preuve de patience et d’humilité face à ce virus que l’on connaît si mal. Souhaitons également de notre gouvernement des lignes directrices claires pour le passage au “déconfinement”. Seule la science nous sortira de cette situation.

Et surtout prenez soin de vous.

Nadia. D, secrétaire nationale de la Confédération génération Athée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.