renouvellement de l’Observatoire de la laïcité

Partagez !
  • 25
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Partages
Communiqué commun avec la LDH et la Libre pensée et Solidarité laïque :  Observatoire de la laïcité – La Ligue de l'enseignement

A l’annonce du premier ministre, le 20 octobre dernier, déclarant vouloir renouveler l’Observatoire de la laïcité, afin qu’il soit « davantage en phase avec la stratégie de lutte contre les séparatismes », nous avions eu une vive pensée pour Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène. Nous avons en effet toujours trouvé que l’Observatoire était en phase avec la loi de 1905, la respectant et la faisant respecter à la virgule. La loi sur la laïcité étant comme son nom l’indique, UNE LOI, ses articles ne sont ni discutables et modelables, l’observatoire ne faisant qu’appliquer cette dernière. Ainsi, la CGA très regardante sur le travail et les publications émanant de l’Observatoire, n’a jamais, au contraire de ce que certains pensent, relever plus de complaisance de la part du président et du rapporteur de l’observatoire envers l’islam.

Ceci n’empêche pas la critique.

En tant que confédération Athée, militant pour une laïcité reconnaissant l’athéisme comme étant une conviction (non religieuse) comme les autres, nous soulevons a chaque fois que cela est nécessaire, les disparités entre cultes et athéisme. Ainsi, on accorde des particularités politiques, sociales ou économiques aux religions, tout en laissant l’athéisme à la marge, sans la moindre reconnaissance ou mot à dire. Sorti du « simple choix de conviction », les athées n’ont hélas toujours pas leur place dans le système laïque, Mr Cadène connaissant bien notre position sur le sujet.

Nos échanges avec l’Observatoire et ses décideurs, sont pour nous essentiels : donner nos avis, soulever les disparités, les injustices entre cultes religieux et athéisme. Parmi ces réactions, nous rappelons toujours nos convictions, dont celle de ne pas croire en un dieu, en profitant pour dénoncer des privilèges, telles que des prises en compte au sein de nos sociétés de culture religieuse, le tout au détriment des engagements athées. Parmi nos revendications, n’ oublions pas nos soutiens indéfectibles au système laïque et nos volontés, partagées par nombre d’entre nous, d’en être aussi acteurs.

Vouloir renouveler l’Observatoire de la laïcité, nous fait craindre une tentative de dérive, un détournement de cette institution pour l’instant au service de l’Etat, vers une structure servant une politique donnée, celle du Président de la République l’utilisant comme réponse à l’assassinat de Samuel Pati. Nous espérons bien entendu nous tromper. Malgré cela, nous sommes ravis de lire que Nicolas cadène gardera son poste, sa connaissance sur la loi de 1905 étant indispensable à la nation. Reste plus qu’à espérer que, dans sa volonté de renouvellement, Jean Castex sera ouvert aux conseils de Monsieur Cadène, sa culture sur le sujet, étant une chance pour faire grandir notre laïcité.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/10/31/cible-de-nombreuses-critiques-nicolas-cadene-conserve-son-poste-a-l-observatoire-de-la-laicite_6058028_3224.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.