ADOPTIONS HORS MARIAGE : UNE PROPOSITION DE LOI SUR L’ADOPTION DÉBATTUE A L’ASSEMBLÉE NATIONALE.

Partagez !
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

Si la Confédération Génération Athée est POUR cette proposition de loi, ce n’est pas le cas des opposants aux libertés individuelles et collectives que sont les conservateurs et autres « manif pour tous ». Ces gens, comme d’habitude, déballent des arguments vides de sens, n’ayant rien de rationnel à apporter, si ce n’est leur propre morale de l’amour, du couple et de l’enfant.

Et ça devient réellement fatiguant d’entendre ces moralistes vouloir soumettre la France et les Français à leurs vertus bibliques, s’en estimant certainement être les gardiens, se pensant devoir imposer à tous leur idéologie politique et religieuse. Mais hélas pour eux, ces sujets, comme tout ceux concernant l’existence, la morale, l’éthique, la vie de la cité dans le sens politique du terme, regarde aussi les athées et non-croyants.

Liberté chérie !

Pour nous les questions concernant cette proposition de loi, ne sont pas exclusivement morales, restant simplement d’ordre humain, sachant que ne pas être marié n’empêche pas d’aimer un enfant, de le mener vers sa vie adulte, d’en faire un homme ou une femme équilibré(e), sans dieu ni haine. A cela, Génération Athée, rappelle toujours ce que les cultes religieux et une partie de leurs adeptes n’arrivent pas à intégrer : le respect des libertés individuelles et collectives.

Pour la Confédération, ces sujets de société sont systématiquement liés aux libertés, chacun ayant et devant avoir le droit d’estimer ses propres options pour lui-même. Ainsi, qu’il s’agisse de nos choix pour nos corps, nos concepts concernant la famille, pour nos libres pensées, nos choix de vie, ces libertés sont, dans le respect de tous, fondamentales.

Génération Athée, une utilité publique.

C’est en interagissant sur ce genre de sujet, que Génération athée fait avancer la cause athée au sein de notre république, nos convictions comptant au moins autant que celles des dogmes religieux. Nos avis sont essentiels dans la vie de tous les jours, ne devant pas nous laisser imposer des pensées toutes faites, tout en défendant nos propres intérêts laïques et politiques, face à une « mauvaise foi » encore bien ancrée chez beaucoup de nos décideurs.

… et plus nous serons à agir dans ce sens, plus nous gagnerons de libertés.

GR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.