PÉDOCRIMINALITÉ DANS L’ÉGLISE

Partagez !

Quand un curé est assassiné, avec raisons le ministre des cultes intervient et la totalité des personnalités politiques s’émeuvent hurlant à des sanctions contre les terroristes. Mais quand + de 330 000 gamins sont abusés, violés, contrains, souillés dans leur chaire, là rien ne se passe, aucun ministre ni personnalités politiques ou groupes athées n’appellent à des sanctions d’État…. sauf Génération Athée.

Que l’église de France se rende elle-même justice sur ses propres crimes la regarde en interne, mais en aucun cas le gouvernement ne doit prendre en compte cette auto-justice, devant lui-même, au nom de la République et des citoyens de France, appliquer des sanctions d’État, administratives, économiques, laïques… peu importe. Reste que malgré les appels de plusieurs associations et personnalités, le gouvernement tout comme le président fuient leurs obligations, restant impassibles face à la gravité et l’ampleur des crimes commis sur des enfants.

Le gouvernement doit prendre ses responsabilités.

Pour Génération Athée, il n’est plus acceptable que la République garde en son sein, finance et même protège une société religieuse clairement prédatrice, se pensant en terre conquise et donc au-dessus des lois.

Alors pour nous, c’est clair, le gouvernement doit prendre ses responsabilités et si malgré les appels de différentes associations à prendre des sanctions d’État contre l’église de France ce gouvernement ne fait absolument rien, c’est alors qu’il couvre et qu’il se rend complice des crimes pédocriminels de membres de l’église de France sur plus 330 000 gamins, et ça, au nom de la France, c’est inacceptable !

Pour Génération Athée. Gilles Ragnaud

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.