Dépôt de plainte contre l’État Français, pour discrimination envers les athées et l’athéisme

Partagez !

Une évolution athée inédite dans l’histoire

Après plus de 8 années d’un travail souvent difficile, notre Confédération est aujourd’hui à même d’apporter aux athées et à l’athéisme des évolutions inédites dans l’histoire. Pour la première fois, une association athée va en effet déposer plainte contre un État, pour discrimination envers les athées et l’athéisme.

Dépôt de plainte auprès du Tribunal Administratif de Nantes

Reconnaissance de “convictions non cultuelles” : La Confédération Génération Athée demande à ce que la République Française, à travers ses lois, reconnaisse officiellement l’athéisme comme étant une conviction non cultuelle, sans différence administrative avec les cultes religieux, intégrant cette évolution à toutes les lois, décrets et textes sur la laïcité.

Discrimination, rappel à la loi : Conformément à la LOI n° 2008-496 du 27 mai 2008 portant diverses dispositions d’adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations, Génération Athée demande à ce que l’État Français soit condamné pour discrimination envers les athées et l’athéisme.

Rappel des principes de laïcité : En France, le principe de laïcité est censé garantir la neutralité de l’État vis-à-vis des croyances religieuses et des convictions athées. Pourtant, en pratique, les gouvernements ont clairement favorisé les religions de manière disproportionnée. En cela, nous demandons à ce que l’État Français soit condamné pour favoritisme.

Évolution des lois : Outre des demandes de condamnations de l’État, Génération Athée demande des évolutions des textes, lois et décrets, entre autres dans le cadre des lois sur la laïcité, en reconnaissance et faveur des athées, des convictions athées et de l’athéisme. Ces demandes d’évolutions doivent permettre un équilibre laïque et républicain entre convictions, qu’elles soient d’ordre religieuses ou athées, pour plus de démocratie et d’équité. Les citoyens athées, dans leur entièreté, ainsi que les associations concernées, à l’image de notre confédération, doivent eux aussi être concernés par des droits et des devoirs dans le cadre des lois sur la laïcité.

Bureau central des cultes : Toujours à des fins d’équité des convictions, devant être représentés au même titre que les religions, au sein du ministère de l’Intérieur par son représentant, géré principalement par le ministère de l’Intérieur à travers le Bureau central des Cultes, Génération Athée demande la création d’un « bureau central de l’athéisme » chargé des relations avec les autorités représentatives de l’athéisme présentes en France.

Liste non exhaustive. Vous pourrez, dans quelques jours, retrouver l’évolution de nos démarches sur notre site internet www.generation-athee.fr, vos soutiens y seront les bienvenus.

GR

Images liées:

Articles recommandés

4 commentaire

  1. Vous parlez, dans le présent et le précédent propos, d’Associations athées, rassemblées ou regroupées, en France, dans une Confédération athée, française. Je ne vois pas de quelles associations vous parlez. Pouvez-vous m’éclairer en les nommant ?
    Cordialement,
    Robert de Provins.

    1. Bonjour,
      Il y a deux associations athées en France, dont Génération Athée qui confédère des cellules, encore trop rares, en régions, départements et parfois locales. La prochaine doit ouvrir du côté de l’Hérault pour la région Occitanie.
      Passez une bonne journée.

  2. C’est marrant comment cette actions, comme toutes les autres n’est pas suivi d’action…. Encore

    1. Nous avons reconnu votre IP Éric, vous êtes pathétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.