2- Pourquoi Génération Athée demande à ce que la laïcité ne parle plus de « cultes », mais uniquement de « convictions ».

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les fondateurs de la laïcité, loi de 1905, n’avez pas, et c’est normal, pensé que de nos jours, l’athéisme serait aussi présent face aux religions. Même si cette loi décrit bien que chacun a la liberté de croire ou de ne pas croire, ces gens, à l’époque, n’avaient donc pas dans leur logique, pensé à donner une place équitable aux athées dans leur loi laïque. Ainsi, cette laïcité, n’était prévue que pour encadrer les cultes face à l’État, excluant, et c’est normal pour l’époque, l’athéisme.

Aujourd’hui l’athéisme se réveillant, demande plus d’équité face aux religions, revendiquant l’idée d’exister, remettant en cause l’hégémonie des religions dans nos espaces médiatiques mais aussi politiques et sociaux, ainsi, beaucoup d’athées se sentent exclus de cette laïcité, ou au moins non concernés directement par la loi de 1905, plusieurs sondages sur notre page nous le confirmant.

Faire évoluer la loi sur la laïcité en approuvant ce changement, ne plus parler de « cultes », mais uniquement de « convictions », permettrait à la laïcité, au-delà des libertés de croyances, de se sentir pleinement représentée, pris en compte par l’État et ses représentants.

Remplacer le mot « culte » par celui de « conviction », permettrait aussi à l’athéisme d’être traité d’égal à égal avec les religions autant en termes financiers, qu’administrativement. Pour finir, et ce n’est pas anodin, ce changement de mot, permettrait une plus grande démocratie à notre nation, permettant un contre-pouvoir nécessaire face aux religions, pour nous, sans haine.